lundi 13 décembre 2010

De Genes a Chiavari

Bonjour! Aujourd'hui est un jour à marquer d'une pierre blanche. Devant une église j'ai rencontré un couple d'Italiens charmants qui m'ont conviée chez eux! Sandra et Batti. ça fait chaud au coeur!
Sinon, avant une salve de legendes des trop nombreuses photos que j'ai mises à la suite de cette très longue journée (quelques 1000M de dénivelée cumulée), voici la blague du jour.
Ce matin, alors que je repliais mon campement sur le port de Recco, une Italienne parlant Anglais et qui promenait son chien, engage la discussion avec moi. Je lui parle de mes recherches d'hébergement, et du petit texte que j'ai fait comme femme sandwich. Avec l'aide d'une autre Italienne quelques jours plus tot, je m'étais fait traduire le mot toit, afin de demander un toit pour mon sac de couchage, ce qui permettait d'etre concise tout en rassurant les gens qui comprenaient qu'ils n'auraient pas à faire un lit pour moi.
Donc toit= una teta, me dit-elle. Que je m'empresse d'écrire sur ma petite pancarte.
Et de me trimballer depuis plusieurs jours avec l'écriteau accroché autour du cou...
Mais j'apprends en fait ce matin, que toit, c'est: un tetto!
Car teta, ça veut dire téton!
Oui, allez-y, vous avez le droit de rire, moi-meme j'en étais encore tordu de rire dans la rue tout à l'heure en y repensant...

Photos par ordre chronologique de bas en haut


Heureusement au sanctuaire de nd des graces et ses peintures à fresco, j'ai rencontré mes sauveurs!

Et ça c'est mon sourire crispé de voir la descente et la montée suivantes
Bon, quitte à y etre monté, voici le parvis et l'interieur de San Ambroggio!


ça donne envie hein?

Oui, je les trouve un peu seccas les costas ici...
Ho chouette, dès que je passe sur l'autre versant, j'aperçois ce qui m'attends...


Un petit clin d'oeil à Yves et Solange, ici aussi c'est la pleine saison des olives. Des oliveraies à perte de vue
A droite Genes, et à gauche les montagnes Françaises enneigées
Vues depuis la montée du mont Portofino (en bas à droite le port sur lequel j'ai dormi)
Alors ça je l'ai photographié, température à l'ombre pour m'en souvenir lors des froids polaires annoncés pour les prochains jours ( jusqu'à -11° ressentis avec vent!)
Allez, juste deux petits pour la route...
Pour ceux qui suivent depuis loongtemps et qui ont eu droit aux marmottes du Mont Blanc, voici les écureuils du parc de Nervi
Hier, après Genes, passage par Nervi, ou comme partout le moindre mètre carré est exploité

6 commentaires:

  1. ah ah ah pour le coup du téton !
    Ravie de savoir que des italiens t'ont enfin ouvert leur porte !
    gros bisous
    isa, math et maëline

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement mort de rire pour la traduction, et super que tu ait trouvé quelqu'un qui t(accueil. Bonne continuation et profites bien des bonnes températures.
    carine

    RépondreSupprimer
  3. superbes photos françoise et je t'admire tu as enorment du courage je te suis continue pour moi c'est une chimere que je realiserai jamais bravo je te fais une bise cecile marseille salin

    RépondreSupprimer
  4. ciao,ciao bellissima ragazza!très contente de voir qu'après des moments plus difficiles l'humour et le courage sont toujours présents!ça y est la leçon d'Odile a été enregistrée grazie mile per tuti este fotos qui nous font réver baci,baci christiane

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour francoise
    Un petit message pour te donner du courage et te dire que lorsque tu arriveras a zarzane tu prends les chemins de la Francigena. Ils Sont indiques sur les cartes et la liste de logements que je t ai données. La Francigena est annoncée par le sigle du petit pèlerin jaune et flèches de direction blanche.
    Bon courage.
    Richard et Marjorie de Nice

    RépondreSupprimer
  6. Coucou ou plutot sawadi kha !
    Je t'envoie le plein de sourires et de la chaleur humaine qui regne en Asie. Gardez le cap ! Certains Chinois sont deja prevenus de votre arrivee :-) Bah vi, j'ai prepare le terrain !
    Merci de prendre le temps de faire ce blog, quel beau voyage et c'est rare un courage pareil ! Bravo !

    Gros bisous !

    Dominique depuis le jachilatamal

    RépondreSupprimer

N'hésite pas, un petit commentaire ça fait toujours plaisir!(il sera mis en ligne un peu plus tard, c'est normal)