mercredi 8 décembre 2010

Séparation. prochaine adresse nouveau blog pour suivre Francoise (tel italie: 0039 334 9796649) bientôt ici

Ha, j'arrive enfin a écrire du texte autrement que dans le titre...
Pour me contacter, SMS sur le numéro Italien, ou mon ancienne adresse mail frdasque. Je vais bien et vous embrasse tous. Philippe va bien aussi, et est déjà rentre en France. Des que j'ai une vraie connexion je mets des photos de juste avant la séparation, et suite sur prochain blog sans doute...
Je suis immensément triste de cette séparation, et vais essayer de retrouver ma motivation première, lorsque j'avais envisage ce voyage seule, mais c'est très difficile ici, ou il n'y a aucun accueil spontané.
Qui plus est, le sac s'est considerablement alourdi, avec un matériel pas forcément adapte, (tente pour deux, réchaud pas très polyvalent et plus lourd), et mes genoux s'en ressentent déjà...
Suite au prochaine épisode...

6 commentaires:

  1. mais pourquoi vous vous êtes séparés? je ne comprends rien....
    marlies

    RépondreSupprimer
  2. Allez courage, un peu de repos pour retrouver la forme physique et morale, quand au sac il va s'adapter au fil des jours, je suis sur qu'il y a plein de choses inutiles dont tu ne veux pas te séparer.
    Dans ton blog dit nous où tu te trouves, peut-être qu'une des personnes qui te suit à distance peut d'aider.
    Bisessss de Tauriers @

    RépondreSupprimer
  3. Allez Françoise !!! aucun doute, tu iras j'usqu'en Chine. Continue de nous faire rêver par l'intermédiaire de ce blog. Cette aventure est géniale. Un grand bravo ....

    Dominique (voisin du 77 de Tauriers)

    RépondreSupprimer
  4. Ne t'arrête pas....trouve toi un canapé agréable ....une petite pause, un renouvellement de matériel et ça repart :-) on t'embrasse fort isa et math

    RépondreSupprimer
  5. Gros bisous de eric,thierry (amis de dominique)nous te suivons sur ton blog cette aventure est génial courage

    RépondreSupprimer
  6. Moi non plus je ne comprends rien, je suppose que la fatigue physique n'y est pas pour rien, mais je vous embrasse tous les deux, en tout cas !
    Et sursum corda.
    Julie (de la Tour d'Aigues).

    RépondreSupprimer

N'hésite pas, un petit commentaire ça fait toujours plaisir!(il sera mis en ligne un peu plus tard, c'est normal)