vendredi 17 décembre 2010

Cinque Terre

Alors qu'il neige maintenant d'énormes flocons sur La Spezia, voici quelques souvenirs du temps ensoleillé qui m'a accompagnée ces derniers jours lors de la traversée des Cinque Terre...
Et pour une fois de haut en bas, car j'ai chargé les photos à l'envers. Logique non?


J'ai souvent été tentée par un petit bain moi aussi, mais après il faut faire sécher le maillot sur le sac, et ça, ça dure au moins deux jours...

Ce jour là, petit campement de reve sur dans un petit potager en terrasses, enfin eloigné de la civilisation. Les étoiles, le chant de la source à coté, et au matin visite du propriétaire qui s'est excusé finalement, alors qu'il avait commencé à raler, de la dureté de la terre gelée...
C'est vrai qu'il faisait moins 4 au réveil!


Bon alors quand vous aurez l'office du tourisme au téléphone, vous pourrez leur demander de nettoyer tout ça? Parce que c'était toooooooooooooouuuuuuuut le long comme ça.

ça c'est pour ceux qui aiment quand ça brille!
Hé oui encore!

Et encore. Trop sympa à passer avec le gros sac.

Et oui, c'est beau, mais il va falloir redescendre, et remonter demain matin, et redescendre le midi, et remonter l'après midi, et ainsi de suite..Monterrosso


Vernazza. Spéciale pour Achille. Tu te souviens? C'était l'année après l'ascension du Mont Blanc, quand j'étais venue te chercher dans la foulée la nuit à l'aéroport de Turin, et que trop fatiguée je ne t'avais pas reconnu, et que les carabiniers t'ont amené à moi...




Pour ceux qui ne connaissent pas le principe: Cinque terre, tellement en pente, que l'acces et les recoltes de la vigne se font grace à de petits wagons montés sur des rails qui descendent et remontent des versants vertignineux.


Allez, je vous la fais petit village authentique.

Mauvaise surprise. Après etre deja bien montée, je découvre ce panneau. Et vu l'état du chemin en cette saison quand il est ouvert, ça ne donne pas envie d'outrepasser.

Donc changement de programme, je vais devoir passer par le haut de la montagne, à quelques 800m, et il faisait pas chaud là-haut.

ça c'est en bas
Les petits wagons dont je parlais plus haut.

Je crois avoir compris pourquoi Monterosso.
Descente sur La Spezia. J'envisageais de passer par les montagnes pour me rendre à Florence, mais maintenant vous imaginez les memes avec un mètre de neige, et finalement non.
Au moment de planter la tente, j'ai hésité, et finalement j'ai dormi en ville,
qui vient de regagner 3 centimètres de neige le temps d'écrire...
Il parait que c'est très rare, que çe n'est pas arrivé depuis au moins dix ans, je suis super contente qu'ils m'aient attendue pour ça!
Ce soir si j'arrive à parcourir les petits 15km sous la neige jusqu'à Sarzana, j'y dors à l'église.
Et demain chez un couchsurfeur à Massa, où je resterais peut-etre deux jours pour me reposer, avant d'obliquer pour Florence.

2 commentaires:

  1. Et pourquoi ne pas tenter l'igloo finalement ???
    Bises :-)

    Domi depuis le jachilatamal

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour toutes ces belles photos et aussi de nous faire voyager.
    Carine

    RépondreSupprimer

N'hésite pas, un petit commentaire ça fait toujours plaisir!(il sera mis en ligne un peu plus tard, c'est normal)