lundi 1 août 2011

Truman show

Je quitte le pays, et cherche en vain les caméras cachées.
Lors de ce séjour en Turquie, je n'ai cessé de penser au film "Truman show".
J'avais l'étrange impression, que chacune de mes rencontres était mise en scène.
Qu'a chaque pas, anticipant mes désirs, et prêts à intervenir à la moindre difficulté, une armée de figurants et comédiens se tenaient dans l'ombre.
Une hésitation sur l'itinéraire, en ville, ou au plus profond de la montagne?
Un doigt se lève indiquant la direction, une bergère, un paysan surgit de derrière un arbre pour me remettre dans le droit chemin.
Un coup de fatigue sur une piste déserte? Le camion, le pick-up ou la moto providentielle, déboule d'un virage, et s'arrête â mes côtés.
Une foultitude de gentlemen, routiers, mécaniciens auto, ouvriers de la route, paysans, se mettant en quatre pour subvenir au moindre de mes besoins. Une lessive, un feu dans le poêle pour la sécher, un lit, de la nourriture, une douche, tout tombant toujours à point nommé.
Des familles qui semblent n'attendre que la petite touriste Française, afin de l'accueillir et la dorloter.
Mais je sors du pays, et n'ai jamais aperçu la moindre caméra.
Petite appréhension avant de pénétrer dans le pays suivant:
l'émission va-t-elle continuer? Ou bien vais-je me retrouver confrontée aux dures réalités de l'existence?

4 commentaires:

  1. Tu m'a vraiment fait envie de visiter la Turquie. La vrai Turquie....merci
    Ich bin gespannt auf das nächste Land.
    Alles Liebe
    Marlies

    RépondreSupprimer
  2. C'est génial, en quelques heures j'ai fait des milliers de kilomètres, découvert des paysages extraordinaires et des personnages qui ne le sont pas moins.
    Ca fait rêver, ça fait réfléchir, ça fait un peu peur parfois aussi, ça fait sourire, ça fait aimer la vie.
    Merci pour le partage de cette merveilleuse aventure avant tout humaine.
    Et hop dans mes liens pour ne pas oublier de revenir, et sans doute bientôt une note.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour
    Il me semble qu'ici la solidarité ne soit pas un vain mot.
    Bonne route et à bientôt

    RépondreSupprimer
  4. je connais un peu la Turquie mais ce récit me donne envie de la parcourir autrement.
    Je verrai la Capadoce sous un autre oeil maintenant. J'imaginerai des petits personnages dormant dans les grottes.
    Ah! continue à nous raconter.
    Je passe de bons moments à te lire.

    Et toujours ces superbes photos!
    Francine de Bretagne

    RépondreSupprimer

N'hésite pas, un petit commentaire ça fait toujours plaisir!(il sera mis en ligne un peu plus tard, c'est normal)